La lettre de motivation pour une reconversion professionnelle

Si la rédaction d'une lettre de motivation convaincante exige du savoir-faire avec un parcours linéaire, il est essentiel d'associer à ce savoir-faire un esprit stratégique pour attirer l'attention d'un recruteur. Vous trouverez dans cette rubrique quelques astuces pour atteindre votre objectif : jouer de votre différence pour sortir du lot.

Lorsqu'il est question de reconversion professionnelle, la façon de rédiger la lettre de motivation accompagnant le CV revêt une grande importance. Car sans cette lettre rédigée dans les règles de l'art, difficile de convaincre un employeur de vous convoquer en entrevue vous plutôt qu'un autre candidat au profil plus rassurant. L'exercice de rédaction de la lettre de motivation est par conséquent plus important pour un reconverti que pour un individu au parcours conventionnel, mais pas nécessairement plus compliqué. Seuls certains éléments diffèrent.

Mettez en valeur vos expériences passées

L'erreur la plus courante et la plus coûteuse que les reconvertis commettent consiste à cacher ou pire à dénigrer leur passé professionnel. Or, changer de carrière n'est pas une tare, mais un argument. Mettez par conséquent en lumière votre expérience même si les postes que vous avez occupés sont aux antipodes de celui que vous convoitez. Vous y avez certainement appris des choses et accumulé des compétences transversales que vous pouvez valoriser. Bref, faites de votre expérience un atout.

Établissez des liens entre les postes occupés antérieurement et celui que vous visez

Avant de commencer à rédiger votre document, accordez-vous un moment de réflexion afin d'établir les ponts entre votre expérience passée et le poste pour lequel vous proposez votre candidature : quelles compétences avez-vous acquises grâce à vos anciens postes qui pourront être utiles dans le nouveau ? Quelles ressemblances peuvent être relevées entre vos anciennes expériences professionnelles et votre futur emploi ? Quelle expertise pouvez-vous traduire en aptitudes qui peuvent bénéficier à votre nouveau métier ou à vos nouvelles fonctions ?

Vous marquerez des points si vous réussissez à transformer en avantage ce qui pourrait passer de prime abord pour un inconvénient.

Expliquez la logique de vos choix

Une bonne lettre de motivation devrait permettre au recruteur de bien saisir la logique entourant votre choix de parcours. Toujours en évitant de considérer l'expérience passée comme une erreur, expliquez brièvement la raison qui a motivé votre changement d'orientation et ce que cette nouvelle voie pourrait vous apporter sur le plan professionnel ou personnel.

Le but principal de l'exercice est de rassurer le recruteur sur la nature sérieuse de votre démarche.

Démontrez votre motivation à devenir rapidement fonctionnel

Un homme motivé Même si le recruteur fait preuve de la plus grande ouverture qui soit, décrocher un poste sans expérience ni qualification relève du miracle. N'hésitez donc pas à souligner dans votre lettre de motivation votre volonté à vous former et à vous impliquer dans le but de devenir opérationnel dans un court délai. Ajoutez que votre rapidité d'apprentissage constitue un précieux atout pour atteindre votre objectif.

Marquez des points supplémentaires en anticipant les hésitations du recruteur en indiquant les points pour lesquels les connaissances vous font défaut et présentez avec simplicité vos arguments pour combler vos lacunes. Vous vous démarquerez avantageusement si vous faites preuve de sincérité et de transparence.

Sachez enfin qu'un changement de cap professionnel peut devenir un argument de vente béton. N'est-il pas la confirmation de votre capacité d'adaptation, de votre ouverture, de votre détermination, de votre polyvalence, de votre implication ? Le courage d'opter pour un parcours riche en expériences diversifiées n'est-il pas une qualité qui se vend bien ?